Sondage sur le marché des développeurs logiciel de Montréal

En janvier 2021, Avansai a mené une étude de marché pour mieux comprendre sur quels facteurs les gestionnaires se fient pour présélectionner des candidats pour des rôles de développeurs de logiciels. Au total, 59 répondants ont répondu à l’appel. Nous utiliserons ces données pour redéfinir la façon dont Avansai travaille avec ses clients et leurs candidats. Nous considérons ces données comme étant d’intérêt public dans notre réseau. Si vous cherchez à embaucher des développeurs de logiciels, Avansai connait très bien le marché afin de vous diriger vers les bons candidats. Développeurs de logiciels en recherche d’emploi, nous pouvons vous aider à trouver les opportunités pertinentes du marché. N’hésitez pas à communiquer avec nous, et nous serons heureux de vous aider.

Ordre d’importance des divers renseignements sur les candidats lors de la présélection de développeurs de logiciels

Selon notre sondage, voici les principaux renseignements sur lesquels les gestionnaires d’embauche se fient lorsqu’ils présélectionnent des candidats pour un poste de développeur de logiciels. Les années d’expérience en tant que développeur de logiciels se classent au sommet en termes d’importance tandis que les certifications acquises par les candidats ne semblent pas être un facteur pertinent (c’est à se demander pourquoi nous recevons autant de pub pour suivre des programmes de certifications sur LinkedIn!). Il est intéressant d’observer que les titres des postes antérieurs ou présents ne sont importants que pour 30% des répondants. Probablement parce qu’ils varient d’une entreprise à l’autre.

À propos des langages de programmation

Bien que l’importance des langages de programmation se classe au sixième rang sur quatorze dans notre question de présélection, 95 % des gestionnaires d’embauche ont confirmé qu’il s’agit d’un critère très important pour recruter un(e) développeur(euse) de logiciels. Néanmoins, quelques gestionnaires sont prêts à embaucher sans prérequis en termes de langages de programmation. Étant donné que cela peut affecter la durée d’intégration d’un nouvel employé, il est plus probable que ce critère soit moins important pour des positions juniores ou lorsque le poste nécessite une expertise qui est très difficile à trouver chez les candidat(e)s.

Frameworks, librairies et outils spécifiques

Bien que moins important que les langages de programmation, beaucoup de gestionnaires d’embauche recherchent des candidats ayant de l’expérience avec des Frameworks, des librairies et des outils spécifiques.

80 % des répondants affirment qu’une expérience avec des Frameworks, des librairies et des outils précis sont importants pour eux lorsqu’ils présélectionnent des candidats développeurs(euses) de logiciels. L’autre 20% peut s’expliquer par le fait qu’il y ait d’autres critères recherchés pour les types de postes pour lesquels ils(elles) sélectionnent des candidats. Tous les logiciels ne sont pas écrits avec un framework spécifique. La durée d’adaptation d’un(e) nouvel(le) employé(e) est plus courte lorsqu’il(elle) doit maîtriser une nouvelle librairie que lorsqu’ils(elles) doivent apprendre un nouveau langage de programmation.

L’importance de l’éducation

À notre question de présélection, l’importance de l’éducation s’est classée en neuvième position sur quatorze en termes d’importance. Cela concorde avec le fait que 76% des répondants intervieweraient un(e) candidat(e) qui a le bon niveau d’expérience sur leur CV sans mention de leur éducation. Les rôles technologiques sont connus pour être occupés par de nombreux(euses) experts(es) autodidactes. Parmi les développeurs, il n’y a pas de hiérarchie d’expertise basée sur l’éducation passée, l’expérience pratique prévaut. Pour la croissance de carrière et la promotion des employés(es), la plupart des entreprises effectuent des évaluations fondées sur le rendement; l’éducation n’a peu d’impact pour un rôle de développeur(euse) de logiciel, contrairement à d’autres professions.

L’importance des postes présents et antérieurs

L’expérience professionnelle semble avoir obtenu un meilleur classement, trois des cinq principaux critères utilisés au cours du processus de présélection de candidats(es) sont liés aux postes antérieurs et présents. Les gestionnaires se basent sur les responsabilités, la durée des postes et quels sont les employeurs pour qui les candidats(es) ont travaillé.

75% des répondants nous ont affirmé qu’ils ne prendraient pas en entrevue un(e) candidat(e) sans connaître tous les détails de ses postes et ce même si ils(elles) avaient d’autres renseignements résumant l’expérience professionnelle du(de la) candidat(e).

Chez Avansai, nous croyons que la partie la moins cohérente dans les CV est souvent la section sur les postes. Notre objectif est de trouver une meilleure façon pour les gestionnaires d’embauche d’obtenir ces renseignements de façon efficace.

Autres facteurs de comparaison

En observant de plus près les informations importantes au sujet des employeurs présents et antérieurs des candidats, nous voulions savoir quels sont les facteurs les plus importants pour les répondants en leur demandant de classer en ordre d’importance plusieurs facteurs.

Il n’est pas surprenant que pour 85% des répondants, les facteurs les plus importants dans les détails des postes des candidats(es) sont les projets et contributions du(de la) candidat(e).

Il est fréquent que les développeurs(euses) de logiciels se posent des questions comme «Est-ce que je serai voué(e) à passer toute ma carrière dans des start-ups si je travaille trop longtemps dans une start-up?». Selon le résultat, il ne semble pas que la taille des employeurs présents et antérieurs n’ait grande incidence sur la recherche d’une nouvelle opportunité.

La culture d’entreprise est souvent négligée comme facteur important, mais dans l’ensemble, elle est perçue comme plus importante que la taille d’une entreprise. Bien sûr, ce n’est pas une règle qui s’applique à tous les cas, certaines entreprises de plus grande taille pourraient avoir des projets que les startups ne seront jamais en mesure de financer. Les startups peuvent offrir un meilleur environnement pour apprendre sur tous les aspects du développement logiciel. Il est également difficile d’avoir une bonne idée des compétences des candidats(es) par la taille d’une entreprise où ils(elles) ont travaillé. Si vous saviez qu’ils(elles) ont travaillé trop longtemps pour un employeur ayant mauvaise réputation, cela aura fort probablement un impact plus important sur sa présélection.

Vous souhaitez explorer de nouvelles possibilités?

Remplissez notre matrice de carrière pour que nous puissions mieux comprendre ce que vous cherchez pour vos prochaines opportunités. Pour en savoir plus sur le marché des Développeurs de Logiciels de Montréal, vous pouvez communiquer avec Corey ou Jason, nos conseillers.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *